Registered since
Last activity
Activité récente

DirectX 12 et WDDM 2 : vérifiez votre PC
26 jun 2021

Parce qu'il n'y a pas que le TPM 2.0 qui fait grincer des dents pour Windows 11, nous faisons le point sur la question de DirectX 12.

Au moment de publier les recommandations matérielles liées à Windows 11, Microsoft a semé le doute chez de nombreux utilisateurs à cause des questions entourant le Trusted Platform Module.

Ce n'est toutefois pas la seule interrogation puisque Microsoft évoque le besoin d'un PC « certifié » DirectX 12. Est-ce à dire qu'il faut une carte graphique « du feu de Dieu » pour afficher deux fenêtres et trois icônes ?

Pour être tout à fait exact, Microsoft précise qu'il faut une solution graphique « Compatible avec DirectX 12 ou version ultérieure avec pilote WDDM 2.0 »… ce qui, déjà, n'est pas forcément limpide pour tous les utilisateurs de Windows.

DirectX 12 est arrivé en 2014 avec comme objectif principal d'offrir un accès dit « bas niveau » aux ressources du circuit graphique. L'idée est bien sûr que les performances y gagnent, mais aussi que la consommation électrique soit réduite.De son côté, le WDDM - pour Windows Display Driver Model - est un modèle de pilote graphique. Apparu avec Windows Vista, il a logiquement évolué et la WDDM 2.0 dont parle Microsoft date de 2014. Elle doit aussi permettre une amélioration des performances.

Il faut tout changer ?

Non, ce n'est pas une révolution et vous verrez qu'en réalité, bien des systèmes sont déjà parfaitement compatibles avec les recommandations graphiques de Microsoft.

On l'oublie parfois, 66% des PC tournent avec une solution graphique Intel, un iGPU compatible DirectX 12 depuis la génération Haswell… de 2013 ! En revanche, il peut y avoir des contraintes de pilotes : nos v27 de la capture ci-dessus sont bien WDDM 2.7 donc aucun problème.

Chez NVIDIA, la prise en charge de DirectX 12 remonte encore plus loin, à la sortie de l'architecture Fermi en 2009. La prise en charge logicielle - pilotes DirectX 12 - est toutefois plus récente : on parle d'une sortie en 2017 pour Fermi. Enfin, du côté d'AMD, les choses sont arrivées un peu plus tardivement avec la sortie des Radeon HD de série 7000 en 2012.

Dans tous les cas, la prise en charge matérielle n'est qu'une partie de l'équation : il faut aussi vérifier que les pilotes soient bien WDDM 2.0 au minimum. Là, le panneau de configuration de la marque ne suffit pas et le plus simple est de lancer l'Outil de diagnostic DirectX : la combinaison Windows + R pour ouvrir la fenêtre « Exécuter » et taper dxdiag.

Vous devriez repérer WDDM 2.x dans la partie affichage. Si ce n'est pas le cas, vérifiez que vous disposez des derniers pilotes compatibles avant de relancer le diagnostic et, ensuite seulement, envisagez la mise à jour matérielle.

Source : clubic

Comment activer TPM 2.0 dans le BIOS/UEFI ?
25 jun 2021

Microsoft a dévoilé Windows 11, son nouveau système d’exploitation qui sortira à l’automne 2021. On a ainsi pu découvrir ses nouvelles fonctionnalités ainsi que sa configuration minimale requise. Et contrairement aux précédentes versions, Windows 11 requiert l’activation du module de sécurité TPM 2.0 qui n’est pas toujours activé par défaut. Dans cet article, nous allons voir ensemble ce qu’est le TPM 2.0, mais aussi et surtout comment activer le TPM 2.0 dans le BIOS/UEFI de la carte mère de votre ordinateur pour installer Windows 11.

Qu’est-ce que le TPM 2.0 ?

Le TPM (Trusted Platform Module) est un module cryptographique qui fournit des fonctions de sécurité améliorées. Ce module se présente sous la forme d’une puce capable d’effectuer des opérations de chiffrement. Elle permet notamment de générer, stocker et limiter l’utilisation des clés de chiffrement. Pour plus d’informations, je vous invite à consulter directement le site de Microsoft qui explique en détail le fonctionnement de ce module et la façon dont Windows l’utilise.

Vérifier l’activation du module TPM sous Windows

Sur la page de présentation de Windows 11, vous avez la possibilité de télécharger une application qui permet de vérifier la compatibilité de votre PC avec Windows 11. Lorsque j’ai vérifier la compatibilité de Windows 11 sur mon PC, j’ai obtenu le message d’erreur suivant :

« Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11. Bien que ce PC ne réponde pas aux exigences du système pour exécuter Windows 11, vous continuerez à recevoir les mises à jour de Windows 10 ».
Si vous aussi vous obtenez ce message d’erreur, cela ne signifie par forcément que votre PC est obsolète. C’est sans doute que le TPM (aussi appelé dTPM, fTPM ou PTT) n’est pas activé dans le BIOS/UEFI de la carte mère votre ordinateur. Pour le vérifier, je vous invite à suivre ces quelques étapes :

1. Appuyez simultanément sur les touches Windows + R de votre clavier pour ouvrir la boîte de dialogue Exécuter.
2. Dans la fenêtre qui s’affiche, tapez tpm.msc puis validez avec la touche Entrée ou cliquez sur « OK ».
3. Une nouvelle fenêtre « Gestion de module de plateforme sécurisée sur l’ordinateur local » va alors s’ouvrir. Depuis cette dernière, vous pouvez rapidement voir si le module TPM est activé dans le BIOS/UEFI de la carte mère. Si ce n’est pas le cas, vous obtiendrez le message d’erreur suivant :

« Module de plateforme sécurisée compatible introuvable sur cet ordinateur. Assurez-vous que cet ordinateur dispose d’un module de plateforme sécurisée 1.2 (ou version ultérieure) et que ce dernier est activé dans le BIOS ».
Comment activer la fonction TPM dans le BIOS/UEFI ?

Pour installer Windows 11, il est obligatoire d’activer le module TPM depuis le BIOS ou UEFI de la carte mère de votre PC. Pour activer TPM dans le BIOS/UEFI, c’est très simple. L’option se trouve dans les paramètres de sécurité. Toutefois, comme l’interface d’un BIOS/UEFI à un autre diffère légèrement, il faudra que vous cherchiez vous-même l’option.

L'exemple du firmware UEFI de la carte mère MSI Z370 GAMING M5.

1. Rendez-vous dans le BIOS ou UEFI. Pour y accéder, vous devez généralement appuyer rapidement sur la touche F2 ou Suppr. de votre clavier une fois le PC allumé, avant le démarrage de Windows. Si vous ne connaissez pas la touche pour accéder au BIOS ou UEFI de votre carte-mère, reportez vous au manuel de la carte mère de votre ordinateur.
2. Ensuite, cliquez sur « Settings », puis sur « Security ».
3. Ensuite, cliquez sur « Trusted Computing ».
4. Cliquez ensuite sur « Security Device Support », puis sélectionnez « Activé ».
5. Une fois le module TPM activé, n’oubliez pas de sauvegarder les modifications. Pour ce faire, cliquez sur « Sauvegarder et quitter ».
6. Cliquez sur « Enregistrer les modifications et redémarrer ».
7. Et enfin, cliquez sur « Oui » pour confirmer le changement apporté.
8. Votre PC va alors redémarrer. Une fois que Windows est démarré, vérifiez si le module TPM est bien activé. Pour ce faire, répétez les étapes ci-dessus. Si c’est le cas, vous devriez avoir le message suivant :

« Le module de plateforme sécurisée (TPM) est prêt à être utilisé. »
9. Vous pouvez également refaire le test de compatibilité de Windows 11 avec votre PC. Et tada ! ✅ Ce PC peut exécuter Windows 11. Il ne vous reste plus qu’à attendre la mise à jour qui sortira à l’automne 2021.

Source : justgeek

Déplacer le dossier (TEMP) des fichiers temporaires
22 jun 2021

Par défaut, le système d’exploitation Windows place ses fichiers temporaires dans un dossier dans le lecteur qui contient le système. Les fichiers temporaires sont créés par les programmes pour y stocker des informations qui ne sont utiles que pendant sa durée d’exécution. Une fois le programme fermé, ces données sont généralement effacées. Néanmoins, dans certains cas les fichiers temporaires peuvent rester dans le dossier et occupent un espace considérable sur le disque dur ou SSD.

Pour économiser de la place sur votre disque système, vous pouvez très bien déplacer le dossier contenant les fichiers temporaires (TEMP) sur un autre disque. Voici comment faire.

Déplacer le dossier des fichiers temporaires dans Windows 10

Suivez attentivement les quelques étapes ci-dessous pour modifier l’emplacement des dossiers TEMP et TMP de Windows 10.

1. Ouvrez le Panneau de configuration, puis allez dans Système et sécurité, Système, Paramètres système avancés et cliquez sur Variables d’environnement.
2. Sous Variables utilisateur, cliquez sur TEMP puis Modifier. Tapez directement un nouvel remplacement sous Valeur de la variables ou utilisez Parcourir le répertoire. Validez avec OK et répétez l’opération avec TMP, toujours dans Variables utilisateur.
3. Sous Variables utilisateur, cliquez sur TEMP puis Modifier. Tapez directement un nouvel emplacement sous Valeur de la variables ou utilisez Parcourir le répertoire. Validez avec OK et répétez l’opération avec TMP, toujours dans Variables utilisateur.
Dans l'exemple, on à déplacé les dossiers des fichiers temporaires (TEMP et TMP) sur le lecteur E:\ (HDD contenant les programmes) à la place du lecteur C:\ (SSD contenant Windows 10). Ainsi, cela évitera des écritures inutiles sur mon SSD et sa durée de vie sera prolongée.

Source: justgeek

Supprimer les fichiers temporaires
22 jun 2021

Supprimer fichiers temporaires est l’un des meilleurs moyens pour libérer une certaine quantité d’espace libre sur votre système d’exploitation Windows. Dans cet article, nous allons voir ensemble comment se débarrasser de ces fichiers inutiles qui prennent de la place sur votre disque dur ou SSD. Mais avant cela, un petit rappel s’impose.

Que sont les fichiers temporaires ?

Pour rappel, les fichiers temporaires sont des fichiers que les applications créées pour conserver temporairement des informations. Le système d’exploitation Windows 10 conservent lui aussi des fichiers temporaires comme d’anciens fichiers d’installation, des rapports d’erreurs ou encore des fichiers journaux. Même si les fichiers temporaires ne causent pas de problème dans le système, ils peuvent néanmoins prendre inutilement de l’espace disque. Pour cette raison, il est conseillé de supprimer les fichiers temporaires de temps à autre afin d’éviter que votre disque dur/SSD ne soit encombré.

Supprimer les fichiers temporaires sous Windows 10

Les utilisateurs Windows de longue date savent probablement comment supprimer manuellement les fichiers temporaires sans l’aide d’un logiciel de nettoyage tiers comme CCleaner, mais pour les autres, je vais vous expliquer la ou plutôt les deux méthodes dans cet article.

1. Cliquez sur le menu Démarrer de Windows 10, puis cliquez sur l’icône « Paramètres ».
2. Sur la page d’accueil des « Paramètres », cliquez sur l’icône « Système ».
3. Une fois dans les paramètres du système, cliquez sur « Stockage » dans le volet de gauche, puis cliquez sur « Fichiers temporaires ».
4. Patientez quelques secondes pendant l’analyse des fichiers temporaires… Comme vous pouvez le voir dans ma capture d’écran ci-dessous, la taille des fichiers temporaires sur mon disque SSD est de 11,1 Go, ce qui est plutôt conséquent. Mais notez qu’en plus de calculer la taille des fichiers temporaires, Windows 10 prend également en compte l’espace utilisé par le dossier téléchargements, la corbeille ainsi que les copies des mises à jour installées à partir de Windows Update. Ceci explique cela.

Cochez le ou les éléments que vous souhaitez supprimer de votre ordinateur, puis cliquez sur le bouton « Supprimer les fichiers ».

Suppression manuel des fichiers temporaires sous Windows 10

1. Ouvrez la boîte de dialogue Exécuter en appuyant simultanément sur les touches Windows + R de votre clavier.
2. Une fois ouverte, tapez la commande « %temp% » (sans les guillemets), puis appuyez sur Entrée pour ouvrir le dossier « Temp » contenant tous les fichiers temporaires.
3. Sélectionnez tous les fichiers et dossiers, puis cliquez sur la petite flèche juste en dessous du bouton « Supprimer » qui se situe en haut de la fenêtre, puis sélectionnez « Supprimer de façon définitive ».

Source: justgeek

CrystalDiskInfo : vérifier l’état de santé d’un disque dur/SSD
20 apr 2021

Le disque dur ou SSD est un élément très important. Ceux qui ne font pas confiance au cloud y stockent la plupart de leurs données. Il est donc important de vérifier l’état de santé de vos disques durs ou SSD. Par chance, il existe des logiciels qui vous permettent de vous assurer que votre disque dur fonctionne encore bien. CrystalDiskInfo reste certainement le plus fiable d’entre eux. Si vous voulez en savoir plus, c’est ici que ça se passe !



Suivez de près l’état de santé de votre disque dur/SSD

CrystalDiskInfo est un logiciel open source qui a déjà convaincu des millions d’utilisateurs. Cet outil est un indispensable qui vous permet de suivre de près l’état de santé de votre disque dur/SSD. CrystalDiskInfo vous aide en effet à détecter et à prévenir les éventuelles pannes qui peuvent survenir sur la surface de votre disque.

Vous pouvez vous servir de ce logiciel pour faire un diagnostic complet de votre disque dur. L’utilisation de CrystalDiskInfo présente de nombreux avantages. Pour commencer, il est gratuit et dispose d’une interface très intuitive. Qui plus est, CrystalDiskInfo est disponible dans plusieurs langages.

Consultez toutes les informations de votre disque dur

CrystalDiskInfo vous offre la possibilité de consulter toutes les informations de votre disque dur grâce à ses nombreuses fonctionnalités. Ce logiciel permet notamment d’accéder aux informations S.MA.R.T (Self-Monitoring, Analysis and Reporting Technology) de votre disque. Vous pourrez par exemple voir le nombre total d’écriture et de lecture, le temps de fonctionnement, le nombre d’allumages ou encore le taux d’erreur en lecture de votre disque.



CrystalDiskInfo vous donne également la chance d’étudier les informations relatives à votre disque dur. Vous verrez ainsi son numéro de série, la version de son firmware ou encore la taille du cache. D’autre part, il vous sera possible de consulter les statistiques d’utilisation de votre disque.



Ce logiciel indiquera l’état de santé de votre disque dur à partir d’un code couleur. Si votre appareil est en bon état, vous verrez un témoin bleu. Si la couleur vire au jaune, cela signifie que certains des attributs de votre disque dur ont dépassé leur seuil. Vous devrez donc le surveiller de près. Enfin, si le témoin passe au rouge, cela veut dire que votre disque souffre d’un problème matériel. Dans ce cas de figure, effectuez une sauvegarde du disque au plus vite et envisagez d’acheter un nouveau disque dur ou SSD.
N’hésitez donc pas à vous tourner vers CrystalDiskInfo pour garder un œil sur l’état de votre disque dur.

Source : Justgeek

IFGA ANTI-CHEAT
3 apr 2021

Les futurs sujet pour cette catégorie en exemple ci dessous.

[BOGUE] [AVEC SCREENSHOT ET LA VERSION DE L'ANTI-CHEAT SI POSSIBLE DANS LE CORPS DU MESSAGE]
[BAN] PLAYERNAME#ID
[DEMANDE DE VISIONNAGE] TEAM vs TEAM
[DEMANDE D'UTILISATION ANTI-CHEAT]







Enregistrement équipe/structure amateur
1 apr 2021

Envie de participer à nos tournois, ligues ?

Afin de montrer une visibilité et une gestion de qualité, tous les membres de l'équipe doivent être présents sur notre Discord et inscrits sur notre site internet avec les mêmes pseudos que tous les membres de l’équipe ont en jeu.

Une fois tous les membres de l'équipe présents sur le Discord, veillez à renseigner vos infos dans le canal #rôle-réact en interagissant avec les réactions pour chaque membre de l'équipe.

Sur le Discord, chaque membre de l’équipe doit porter le TAG de son équipe suivi de son pseudo comme suit :

  • TAG | Pseudo (à demander au administrateur pour faire le changement)
  • Le responsable de l’équipe se doit de nous envoyer toutes les informations suivantes :
  • Nom de l'équipe (obligatoire) ;
  • Logo de l'équipe - taille minimum : 500x500 - format PNG (obligatoire) ;
  • Si vous n’avez pas de logo, un logo “N/A” vous sera assigné par défaut ;
  • Pseudo et statut de tous les joueurs de l’équipe (obligatoire) ;
  • Email de la personne responsable de l’équipe (obligatoire) ;
  • Site web ou réseaux sociaux (optionnel) ;
Le responsable d’une équipe doit avoir minimum 18 ans accomplis pour pouvoir inscrire son équipe. Une équipe ayant un responsable de moins de 18 ans sera automatiquement refusée. Un document d’attestation de l’âge de la personne peut être demandé pour vérification.

Si ce n'est pas le cas, un document d'autorisation parental vous sera demandé. Ce document est à compléter et signer 30 jours calendrier avant le tournoi, ligue par un(e) tuteur ou tutrice légal et nous le renvoyer.

Sans ces informations, votre équipe ne pourra prétendre participer au tournoi organiser par InfoForma Gaming Association.

Enregistrement équipe/structure esportive
28 mar 2021

Envie de participer à nos tournois, ligues ?

Afin de montrer une visibilité et une gestion de qualité, tous les membres de l'équipe doivent être présents sur notre Discord et inscrits sur notre site internet avec les mêmes pseudos que tous les membres de l’équipe ont en jeu.

Une fois tous les membres de l'équipe présents sur le Discord, veillez à renseigner vos infos dans le canal #rôle-réact en interagissant avec les réactions pour chaque membre de l'équipe.

Sur le Discord, chaque membre de l’équipe doit porter le TAG de son équipe suivi de son pseudo comme suit :

  • TAG | Pseudo (à demander au administrateur pour faire le changement)
  • Le responsable de l’équipe se doit de nous envoyer toutes les informations suivantes :
  • Nom de l'équipe (obligatoire) ;
  • Logo de l'équipe - taille minimum : 500x500 - format PNG (obligatoire) ;
  • Si vous n’avez pas de logo, un logo “N/A” vous sera assigné par défaut ;
  • Pseudo et statut de tous les joueurs de l’équipe (obligatoire) ;
  • Email de la personne responsable de l’équipe (obligatoire) ;
  • Site web ou réseaux sociaux (optionnel) ;
Le responsable d’une équipe doit avoir minimum 18 ans accomplis pour pouvoir inscrire son équipe. Une équipe ayant un responsable de moins de 18 ans sera automatiquement refusée. Un document d’attestation de l’âge de la personne peut être demandé pour vérification.

Si ce n'est pas le cas, un document d'autorisation parental vous sera demandé. Ce document est à compléter et signer 30 jours calendrier avant le tournoi, ligue par un(e) tuteur ou tutrice légal et nous le renvoyer.

Sans ces informations, votre équipe ne pourra prétendre participer au tournoi organiser par InfoForma Gaming Association.

NOTRE CONCEPT, NOTRE HISTOIRE, NOTRE EQUIPE
15 mar 2021



Société de conseil et de maintenance informatique. INFOFORMA est une société Finistérienne (29) à Plonéour-Lanvern qui apporte son expertise auprès des particuliers et entreprises.

Notre concept est simple, être à l’écoute de notre clientèle et offrir encore plus de services et produits de qualité.

Tous les produits de notre boutique ont été sélectionnés pour le rapport qualité/prix, mais aussi pour leur performance.

Que vous utilisiez votre ordinateur pour de la bureautique ou pour jouer à vos jeux favoris, une équipe de professionnels est à votre écoute et toujours disponible.

Nous sommes une équipe de techniciens passionnés et des joueurs invétérés. Nous pourrons répondre à la moindre de vos questions et vous apporter une réponse très rapidement.

Vous souhaitez upgrade votre ordinateur ?
Ou cherchez-vous un support écran ?
S’il n’est pas sur le site, nous pouvons vous proposer des articles qui pourront vous ravir.

Toute l’équipe INFOFORMA.

Boutique Infoforma

MàJ #6 | RÈGLEMENT OFFICIEL COMPÉTITION IFG
15 mar 2021

Bonjour à toutes et à tous,

Petite mise à jour du Règlement officiel des compétitions. Mise à jour v1.4.5.

Cette mise à jour concerne les tarifs d'inscriptions et cash-prizes pour les prochaines compétitions :

  • 2.9.3. TARIFS INSCRIPTIONS ;
  • 2.19.2. RÉPARTITION D’UN CASH-PRIZE ;
Tarifs d'inscriptions
Le tarif d'inscription pour une structure ou équipe de la Pro League (OFFLINE) est de 50 € (euros) / membre / saison complète. Cela revient à 5 € (euros) / membre / mois pour une saison complète.

Une saison complète comprend :

  • 10 mois de compétition (66 matchs) ;
  • Le ladder (championnat) de 16 équipes ;
  • Les Play-offs ;
Les tarifs d'inscriptions pour la Major League (ONLINE) et Minor League (ONLINE) restent entièrement gratuites pour toutes les saisons à venir excepté, si ces 2 divisions passent OFFLINE.

Cash-prize
Chaque cash-prize sera de 4 000 € (euros) minimum pour chaque saison à venir de Pro League uniquement.

Tout cash-prize est réparti sur la première (1ere), deuxième (2e) et troisième (3e) place des Play-offs de la Pro League (D1) uniquement.

Questions ?
Si vous avez des questions à propos de cette mise à jour, n'hésitez pas nous contacter soit via notre formulaire de contact, soit en mentionnant @IFGA|Nos ou @IFGA|NuggaN85 sur Discord.